Nature chez soi

Un article de Robin Plante

Faites-vous des changements d’eau mensuels à votre aquarium ? Avez-vous de la difficulté à garder vos fines herbes durant l’hiver ?

Avec « Brio aquaponics » vous vous débarrassez des changements d’eau typiques aux aquariums traditionnels et vous cultivez vos plantes et fines herbes avec succès pendant toute l’année.

cp-1

Brio est un aquarium aquaponique urbain où l’on cultive fines herbes, plantes et fleurs tout en purifiant l’eau de l’aquarium. Continue reading →

Trouver ferme à son pied

Trouver Ferme

Un article du magazine « Vivre à la campagne » par Martine Giguère

Prendre le chemin de la campagne et devenir éleveurs de cailles, c’est le choix de vie de Lyne Potvin et Jocelyn Noël.

«Le grand projet de vivre à la campagne, dans une ferme, Jocelyn l’avait dès le début de notre rencontre. Cependant, nous avons commencé les démarches pour nous y établir il y a seulement une dizaine d’années », relate Lyne Potvin.

À ce moment, le couple habite Québec et constitue une famille d’accueil. Ils entreprennent alors des démarches pour dénicher une ferme, mais les deux premières tentatives avortent. Loin d’être découragés, Jocelyn fini par trouver une ferme à Saint-Antoine-de-Tilly. Continue reading →

L’ardoise, noble Pierre

Ardoise

Un article du magazine « Vivre à la campagne » par Jean-Charles Gagné

L’ardoise a déjà été considérée comme la pierre des pauvres pour recouvrir les toits. À cette époque, le bardeau de cèdre et la tôle étaient ses principaux concurrents. Son statut a changé depuis. L’opinion commune en fait un matériau réservé aux toits des résidences valant plus d’un million de dollars. C’est toutefois ignorer que cette pierre imperméable et inusable a plusieurs autres vocations. « L’ardoise est une pierre naturelle capable de concurrencer la céramique de bonne qualité pour le revêtement de planchers et de murs ainsi que d’autres matériaux utilisés pour l’aménagement paysager ou pour les comptoirs de cuisine », avance Maurice Labbé, propriétaire d’Ardobec.

Diplômé en techniques minières du Collège de la région de l’amiante, à Thetford Mines, M. Labbé est fier de dégonfler le mythe voulant que l’ardoise demeure inaccessible à la plupart des bourses. « L’ardoise posée sur un plancher ou sur un toit peut coûter moins de 5 $ le pied carré, selon le format choisi, assure-t-il. Il faut toutefois plus d’attention et de précautions parce que l’épaisseur des tuiles peut varier un peu contrairement à la céramique, qui est moulée. » Continue reading →