Alex Tagliani

Alex Tagliani, le coureur automobile montréalais d’origine italienne surnommé TAG dans le monde de l’IndyCar et du NASCAR, s’est découvert une passion pour la construction résidentielle lorsqu’il a acquis sa première maison à Las Vegas, aux États-Unis. Après avoir fait construire quatre autres demeures, il a décidé de se lancer dans l’autoconstruction pour sa cinquième propriété, sa première au Québec. Continue reading →

La maison sur la montagne

Seaview House

Perchée à flanc de montagne, surplombant directement les jardins botaniques et le port de Wellington, Seaview House est une magnifique maison ultramoderne conçue par la firme néo-zélandaise Parsonson Architects. La demeure unifamiliale se démarque de ses voisines avec ses formes géométriques inhabituelles et offre une vue superbe sur la mer et le paysage environnant.  Continue reading →

Marier la nature et l’architecture moderne

LA MAISON MIMOSA

Située dans un quartier chic du nord de Singapour, la maison du chemin Mimosa a été conçue par les architectes du cabinet Park + Associates. Les propriétaires de la maison de plain-pied originale désiraient une aire de vie ouverte sur deux étages ainsi que quatre chambres. Ils voulaient également réutiliser au maximum la structure existante ainsi que les matériaux. Ce projet qui devait initialement être une rénovation est devenu une reconstruction et le symbole de la façon d’harmoniser la nature et l’architecture moderne. Continue reading →

La Klein Bottle House

Une maison de vacances en Australie dont l’architecture est basée sur une invention mathématique du 19e siècle.

Située parmi les théiers sur les dunes de la péninsule de Mornington, à Rye, à environ deux heures de Melbourne, cette résidence secondaire de 258 m2 est un refuge idéal pour ses propriétaires qui peuvent plonger dans la nature après une semaine occupée en ville. Conçue par la firme australienne d’architecture et de design McBride Charles Ryan, la Klein Bottle House doit son nom à un concept mathématique décrit par le mathématicien allemand Felix Klein en 1882. Une « bouteille Klein » est une surface non identifiable, c’est-à-dire une surface (un espace topologique bidimensionnel) qui n’a ni intérieur ni extérieur – une forme repliée sur elle-même pour devenir un volume continu. Cette notion servit d’inspiration à la Klein Bottle House, avec ses facettes et ses plis rappelant ceux des origamis et qui donnent l’impression de sortir l’intérieur vers l’extérieur et vice-versa.