Un nouveau programme d’aide pour les acheteurs d’une première propriété

Un nouveau programme d’aide pour les acheteurs d’une première propriété

28 février 2020 0 Par Planimage

Les nouveaux acheteurs peuvent depuis le 2 septembre 2019 profiter d’un nouveau programme d’aide d’accès à la propriété des plus avantageux. Grâce au régime d’accession à la propriété (RAP) et à l’Incitatif à l’achat d’une première propriété (IAPP); ils pourront non seulement acquérir une habitation mais faire aussi d’importantes économies.

L’achat d’une première propriété est un défi de taille pour les jeunes familles; considérant l’explosion de la valeur des maisons au pays; surtout dans les régions urbaines.

Pour contrer cette difficulté, le gouvernement Trudeau a mis sur pied l’incitatif à; l’achat d’une première propriété qui vise à faciliter l’accès au logement pour des ménages de classe moyenne. Il y consacrera 1,25 milliard $ sur trois ans de manière à offrir à au moins 100 000 nouveaux acheteurs un prêt hypothécaire avec participation sans intérêt de ;5 % pour les constructions existantes ou de 10 % pour les nouvelles constructions.

L’incitatif monétaire sera versé sous forme de prêt sans intérêt, il sera remboursable; dans un délai de 25 ans et sans pénalité en cas de remboursement anticipé. Or, le remboursement du prêt sera modulé en fonction des gains ou des pertes de valeur de la propriété au moment dudit remboursement; et non pas selon un taux d’intérêt fixé à l’avance. Ce qui signifie qu’advenant un gain de valeur de propriété de 25%;une aide gouvernementale de 10 000$ nécessitera un remboursement de 12 500$. Mais si la propriété connaît à l’inverse une perte;de valeur de 25%, le remboursement exigé sera de 7 500$.

Pour profiter de l’incitatif, il faut toutefois respecter certaines conditions :

Être un acheteur d’une première propriété

Faire une mise de fonds minimum de 5 % de la première tranche de 500 000 $ de la valeur d’emprunt et de 10 % de la valeur d’emprunt supérieure à 500 000 $. La mise de fonds doit aussi être inférieure à 20 % du prix total de la propriété (incluant l’aide gouvernementale) pour être obligatoirement assujettie à une assurance prêt hypothécaire de l’un des 3 assureurs hypothécaires autorisés, soit la SCHL, Canada Guaranty ou Genworth.

Posséder un revenu familial de moins de 120 000 $

De plus, le Régime d’accès à la propriété (RAP) permettra désormais aux acheteurs d’une première habitation de retirer de leur REER jusqu’à 35 000 $ par personne plutôt que 25 000 $, et ce, sans payer d’impôt sur ce retrait.

Est-ce que ça vaut la peine?

Par exemple, pour une maison neuve de 400 000 $, avec une mise de fonds de 5 % et un prêt hypothécaire de 10 %, l’hypothèque passera de 380 000 $ à 340 000 $. Les paiements mensuels  baisseront ainsi de 228 $ s’il s’agit d’une hypothèque à taux fixe de 3,5 % amortie sur 25 ans.

Une aide pour les couples séparés

Le Régime d’accès à la propriété (RAP) sera aussi accessible aux personnes séparées ou divorcées. De fait, elles pourront aussi se prévaloir du RAP pour acheter une nouvelle propriété avec une limite de retrait de 35 000 $. Selon le Ministre des Finances, cet élargissement de l’accès du programme aux couples séparés devrait coûter environ 145 millions de dollars sur cinq ans au gouvernement.

Alors, n’attendez plus et trouvez votre nouvelle demeure dès aujourd’hui dans notre banque de plans.

Par Kathleen Michaud