La rénovation des bâtiments ancestraux

La rénovation des bâtiments ancestraux

17 février 2020 0 Par Planimage

La rénovation des bâtiments ancestraux est un rêve que caressent plusieurs propriétaires. Bien que l’expérience semble aussi excitante que gratifiante, il faut d’abord savoir que ce genre d’entreprise comporte tout de même sa part de complexités. Cependant, en étant bien renseigné et en cognant aux bonnes portes, ce projet devient tout à fait réalisable. L’important, c’est de s’investir, et surtout, de respecter ce que le passé a légué.

Les règles écrites

Tout d’abord, il vous faut vérifier auprès de votre municipalité si le bâtiment que vous vous apprêtez à rénover a un statut particulier. Par exemple, s’il est classé comme édifice patrimonial, il se peut que; les travaux que vous ferez soient suivis de plus près et qu’ils doivent respecter des règles très précises. Certaines municipalités ont même des départements qui se chargent de voir à la sauvegarde du patrimoine architectural. Vous devrez donc voir à respecter toutes les règles et à recueillir le plus de renseignements
possible.

Les règles de la logique

Naturellement, il faut établir une liste de priorités dans les rénovations à effectuer. Pour ce faire, il faut commencer par inspecter visuellement sa demeure, repérer les travaux à faire puis estimer un ordre logique dans l’exécution de ceux-ci.

Différentes sortes de travaux peuvent être entrepris sur une maison ancienne. Dans bien des cas, il s’agit d’améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment. On peut
également revamper simplement l’apparence de la construction ou encore apporter des modifications à la structure de façon à la solidifier. Si des rénovations majeures sont à prévoir, il peut être intéressant de s’informer sur l’histoire et le style architectural de notre résidence, afin de conserver son cachet d’origine. Par exemple, si on doit absolument remplacer les fenêtres, il est préférable d’en choisir qui s’apparentent à celles déjà en place, de façon à préserver l’aspect original de la maison.

Des organismes de soutien

Plusieurs organismes viennent en aide aux propriétaires de demeures ancestrales qui désirent procéder à des rénovations. Le SARP (Service d’aide à la rénovation patrimoniale) par exemple, est un organisme-conseil qui oeuvre particulièrement dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et qui donne accès aux propriétaires à une foule de documents ainsi qu’à un vaste réseau de professionnels en la matière. Dans la métropole québécoise, on trouve Héritage Montréal, un organisme qui vise la protection et la promotion du patrimoine architectural de la ville. Cette organisation offre même des cours pour renseigner les propriétaires sur la rénovation et la restauration résidentielle d’édifices patrimoniaux.

Plusieurs municipalités offrent également des subventions pour venir en aide aux propriétaires désireux de conserver le caractère patrimonial de leur résidence. C’est à vous de vous informer à propos des programmes offerts dans votre ville. On voit de plus en plus d’entreprises qui récupèrent les éléments architecturaux dont certains se sont débarrassés. Parfois, ils les remettent en bon état, mais souvent, on les vend tel que retrouvés. Ces endroits peuvent devenir fort pratiques lorsqu’on veut remplacer une belle pièce trop abîmée par le temps.

De l’aide professionnelle

Il peut être intéressant de s’aventurer dans l’univers de la restauration patrimoniale et de se mettre soi-même à l’ouvrage, surtout si les travaux qui sont à faire restent simples. Si toutefois le projet est plus complexe que prévu, vous pouvez faire affaire avec un entrepreneur en rénovation. Il pourra coordonner le travail à votre place, vous faire profiter de ses contacts et peut-être vous faire bénéficier de certains rabais dans les magasins de matériaux.

Enfin, sachez qu’il existe également des experts, qui ne sont pas à proprement dits des entrepreneurs, mais plutôt des gens spécialisés en restauration de l’architecture ancestrale; ces personnes pourront vous guider dans vos démarches. Michel Martel est un de ces passionnés de restauration. En fait, depuis plus de 30 ans, il se spécialise en « récupération » de maisons ancestrales de bois, qu’il démonte et réassemble par la suite, sur un terrain à l’abri du développement moderne parfois trop envahissant. Monsieur Martel est un sauveur de patrimoine, en quelque sorte…

Peu importe l’avenue que vous prendrez, vous devez d’abord et avant tout retenir que le patrimoine architectural est fort précieux, et qu’il faut l’apprécier à sa juste valeur. En ce sens, lorsque des travaux doivent être entrepris sur ce genre d’édifice, il vaut mieux s’informer afin de conserver chacun des éléments importants afin que les générations à venir puissent elles aussi profiter de ces joyaux.

Sâchez que chez Planimage, nous pouvons vous aider dans la rénovation de bâtiments ancestraux. Nos technologues expérimentés pourront vous aider dans votre projet : site web.

Merci ! à nos collaborateurs
Michel Martel de piècesurpièce.com
(819) 233-2280 www.piecesurpiece.com

Un texte de Marie-Hélène Leboeuf