Emmanuel Babled: L’art de souffler le verre

EMMANUEL-BABLED-_venini2

En alliant techniques artisanales et nouvelles technologies, matériaux de qualité et l’excellence du travail, le designer Emmanuel Babled crée des oeuvres empreintes de paradoxes, de lignes organiques et de beauté. De son nouveau studio à Lisbonne, au Portugal, il nous parle de son travail, de ses inspirations et de ses prochaines créations.


C’est depuis septembre 2015 qu’Emmanuel Babled est installé dans un édifice recouvert de tuiles bleues de la capitale portugaise, sur le bord de l’Atlantique. Ils’estime chanceux d’avoir suffisamment de reconnaissance internationale pour déplacer ses activités de Milan, capitale du design, à Lisbonne. Le designer est tombé en amour avec le pays lors de ses vacances, et il l’a choisi en raison de son originalité. «C’est un petit pays confiné au sud-ouest de l’Europe et dont la situation géopolitique se réfère à une importante histoire ; je trouve que c’est un bassin intéressant pour catalyser des énergies nouvelles dans l’Europe d’aujourd’hui », dit le designer. Il ajoute :« J’ai aussi choisi ce pays pour son authenticité, son soleil, sa nature respectée, sa culture intacte et fière protégée par une situation géographique particulière. »

PYROS_PROTO_Venini-credit

Formé en design industriel à Milan, le designer d’origine française y avait d’abord installé ses bureaux. Depuis 1995, le verre de Murano, soufflé à la main en collaboration avec le légendaire atelier Venini, occupe une place importante dans ses créations. « Il est certain que le travail du verre a été l’expérience la plus longue      et la plus fascinante parmi celles que j’ai vécues. En tout cas, elle m’a beaucoup enseigné. Car en une heure se développent toutes les phases de production d’un projet, sans retour possible, avec  l’urgence d’une matière fluide. Le résultat, quel qu’il soit, n’est plus modifiable. Le verre soufflé est donc une bonne école pour apprendre à être réactif, à évoluer dans nos idées pendant les phases de la production elle-même », raconte le designer.

Digit_Light_regular_-Aquamarine_-ceiling

Emmanuel Babled puise son savoir-faire dans les techniques traditionnelles: celles des textiles en Inde et au Népal, celles des souffleurs de verre de Murano de Carrare à la lave du Mont Etna. Au Portugal, il s’imprègne du territoire et
de l’expertise locale. Il espère trouver de l’inspiration pour la création de nouvelles pièces dans les techniques anciennes maîtrisées par les Portuguais : Le liège, la faîence, le verre… « J’attends des surprises, et j’aimerais contribuer à une interprétation nouvelle des industries artisanales au Portugal, continuer
à y mixer la technologie digitale là ou cela pourra porter un progrès, travailler main dans la main avec la réalité des industries artisanales portugaises », de conclure Emmanuel.

Par Laurie Mathieu-Bégin

Simbiosi_6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *