Simplicité et élégance

PG_29

Cette villa contemporaine surplombant la mer est située près du village de Pera Melana dans le sud-est de la Grèce, au cœur des paysages accidentés de l’Arcadie. Perchée sur un plateau rocheux longeant l’océan qui offre de magnifiques panoramas ainsi qu’une protection naturelle du soleil et du vent, la demeure présente un contraste saisissant avec ses murs de pierres raboteuses et ses surfaces d’un blanc immaculé.EA_4

 

PG_9Conçue par les architectes grecs Valia Foufa et Panagiotis Papassotiriou, la Villa Melana a été construite sur le seul plateau naturel de cette colline abrupte avec des éléments architecturaux simples afin d’éviter de travailler inutilement le sol et d’abimer le relief du terrain.

PG_7

La maison est composée de trois volumes – un bâtiment central qui comprend les aires de vie, entièrement revêtu de pierres locales avec une toiture pentue recouverte de tuiles d’ardoise, flanqué de deux volumes blancs où se trouvent les chambres et les salles de bains. Chaque volume a été conçu pour profiter au maximum de la nature qui se donne en spectacle, et les matériaux ont été choisis avec soin afin de bien intégrer la demeure à son paysage naturel. Un long couloir étroit situé sous un parapet relie les trois volumes. Enveloppée par son aménagement paysager, la maison ressemble à un petit sanctuaire, protégé de la chaleur et apaisé par les vents du large.

PG_20



La simplicité des structures reflète les techniques de construction traditionnelles des îles grecques. Le design a porté une attention particulière aux détails, et les immenses fenêtres pleine hauteur encadrent le paysage. Les poutres du toit pentu sont apparentes à l’intérieur, ce qui donne l’impression d’une double hauteur. De grandes portes coulissantes s’ouvrent sur la terrasse couverte par une pergola autoportante qui protège les occupants de la chaleur.

1

PG_12Dans la maison, où le blanc et le gris prédominent, l’aménagement est de style minimaliste, épuré et splendide. La blancheur des poutres de la toiture contre le gris foncé des murs de pierres et du foyer en ardoise crée un contraste spectaculaire dans les aires de vie communes. Près de la terrasse, une piscine à débordement semble planer doucement au-dessus de la falaise comme si son eau d’un bleu limpide se fondait dans la Méditerranée. Les surfaces blanches réfléchissent le soleil, et grâce à la masse thermique des murs de pierres, les pièces intérieures jouissent d’une température constante et confortable.

Par France de Palma
Photos : Erieta Attali & Pygmalion Karatzas
Architectes : Valia Foufa et Panagiotis Papassotiriou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *