Alimentation de secours pour les maisons

En cas de panne d’électricité, rien de tel qu’un système de secours pour pouvoir conserver le confort et la sécurité  de votre famille.

La société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) offre les conseils suivants sur la manière de choisir un système d’alimentation de secours pour votre maison

  • Pour déterminer la puissance du système de secours dont vous aurez besoin, il vous faudra d’abord décider ce qu’il faudra    réellement ce qu’il faudra réellement alimenter et ce dont vous pourrez vous passer pendant quelques jours. Par exemple,   s’il vous faut uniquement alimenter une pompe à puisard pour éviter que votre sous-sol ne soit inondé, alors l’acquisition d’une pompe à essence pourrait être plus simple qu’un système d’alimentation de secours complet. Si vous avez besoin d’électricité pour l’éclairage, le réfrigérateur, le four à micro-ondes, le générateur de chaleur, la pompe de puits, de l’équipement médical, l’ouvre-porte de garage, des avertisseurs de fumée et d’incendie et un bureau à domicile, il faudra alors un système desecours plus élaboré et plus dispendieux.
  • Réduisez la demande en énergie en choisissant des appareils d’éclairage et ménagers écoénergétiques et en vous assurant que votre maison est bin isolée et étanche à l’air. Vous pourrez ainsi opter pour un système d’alimentation de secours moins puissant et moins coûteux.
  • Pour calculer la puissance de secours dont vous avez besoin, additionner le courant maximal tiré ( en kW) pour tous les luminaires et appareils que vous devez alimenter en même temps. Puis ajoutez environ 25% en guise de réserve pour le démarrage.
  • Examinez la possibilité d’installer un poêle à combustion à haute efficacité qui peut fonctionner sans électricité, afin que le système de secours n’ait pas à alimenter l’appareil de chauffage. Pour les générateurs de chaleur et chaudières au gaz ou au mazout le système de secours peut être de puissance suffisante pour faire fonctionner le ventilateur ou la pompe, les brûleurs et les commandes du générateur de chaleur. N’utilisez jamais un barbecue, des réchauds portatifs, des chaufferettes au propane ou au kérosène ou tout autre appareil à combustion qui ne sont pas ventilés, parce qu’ils peuvent produire des gaz et des émanations toxiques.
  • Pour les maisons neuves, envisagez l’installation d’un circuit d’alimentation de secours distinct qui ne servira que pour l’éclairage, les systèmes de sécurité et les appareils nécessaires qui vous permettront de surmonter une panne de courant.
  • Lorsque vous aurez déterminé le système de secours qui vous convient, faites appel à un électricien ou un entrepreneur-électricien ayant l’expérience d’un tel système afin qu’il l’installe et le prépare.
  • En dernier lieu, installez des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone et vérifiez votre système fréquemment afin de vous assurer qu’il sera prêt lorsque vous en aurez vraiment besoin.


Pour obtenir un exemplaire gratuit du feuillet documentaire Alimentation de secours pour les maisons de la collection "Votre maison", ou pour obtenir de l'information portant sur tout autre aspect de la propriété, de l'entretien ou de l'achat d'une habitation, visitez le site Web de la société canadienne d'hypothèque et de logement au www.schl.ca ou communiquez avec la SCHL en composant le 1-800-668-2642. Depuis plus de 65 ans, la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme national responsable de l'habitation au Canada et une source de renseignements objectifs et fiables dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *